Foire internationale 2019 : une édition pluvieuse et… heureuse

Mercredi 9 octobre

Plus de 172 000 visiteurs en onze jours, deux nocturnes « phénoménales », un second week-end « époustouflant » et la pluie comme « alliée inattendue ». Avec le Vietnam pour invité d’honneur, la 84e Foire internationale de Metz s’est achevée lundi sur un bilan « plus que satisfaisant ».

 

Quarante-deux ans de foire au compteur et un sourire jusqu’aux oreilles. « J’ai fait 25 % de plus que l’année dernière », claironne Richard Guérin. Le viticulteur bourguignon resignera l’an prochain. C’est certain.

Autres stands, mêmes discours. « Le bilan est bon. En onze jours, nous avons commercialisé 850 kilos de viande charolaise. Pour notre 10e FIM, on est contents ! », certifient Yves, Nicolas et Benoît Brier, agriculteurs-éleveurs à Rochonvillers (57). « Même si la météo n’était pas au top et que la conjoncture n’est plus la même, la foire de Metz est un rendez-vous qu’il ne faut pas lâcher », renchérit Pierre Royer, patron de la société de motoculture éponyme basée à Herny. Fidèle « depuis quarante ans », lui aussi reviendra « à la même place ». En misant sur les retombées, Claudio, le cuisiniste de Casamia Cucine ne dément pas : « Il y a eu plus de monde que l’an passé et on a pris de bons contacts ».

 

« Une belle édition »


Avec forcément des fortunes diverses selon les secteurs d’activité, le bilan de la 84e Foire internationale de Metz s’annonce donc satisfaisant. Le directeur général de Metz-Événements, Michel Coqué, s’en félicite légitimement : « En vingt ans d’expérience, je n’avais jamais connu une météo aussi exécrable. Mais finalement, la pluie aura été une alliée puisque, avec plus de 172 000 visiteurs, nous sommes au-delà de nos espérances. Objectivement, avec deux nocturnes phénoménales et un second week-end époustouflant, c’est une belle édition. » Le succès est arithmétique. Mais pas seulement. Côté ambiance de ce qui doit rester « une fête commerciale, populaire et conviviale », les animations musicales, le Vietnam et ses spectacles vivants ont séduit le public. Côté gastronomie, les restaurants, « lieux de vie, de partage et d’échanges », n’ont guère désempli.

 

Satisfaction également au Village de l’artisanat. En onze jours, « le poumon de la FIM » a vu défiler 65 créateurs. Outre la mise à l’honneur du savoir-faire mosellan, en partenariat avec la région Grand-Est, il y a aussi été question d’orientation et de formations. Un essai transformé et qui, donc, sera réitéré. « Forces de conviction, la Chambre de Métiers, mais aussi la Ville de Metz, Metz-Métropole et le Département, sont des partenaires essentiels », insiste Michel Coqué.

 

À l’année prochaine !

Une édition à peine achevée, que l’on pense déjà à la suivante. Rendez-vous est pris du 25 septembre au 5 octobre 2020. Quel sera le pays invité ? Trop tôt pour le dire. Par contre, plusieurs pistes sont à l’étude. Parmi elles, un chapiteau dédié aux sports et à la nature, dans le prolongement du hall de l’ameublement.

 

Source : (c) Républicain Lorrain

Revivez les grands moments de la FIM 2019 en images

Derniers jours. La foule des grands jours pour le dernier dimanche de la FIM

Stars locales. Miss Lorraine, Miss France et footballeurs du FC Metz signent des dédicaces à la FIM

Stars nationales. Clara Morgane et Danièle Gilbert plébiscitées par le public à la Fim

ElectionFIM : la meilleure tourte lorraine de Moselle est...

RencontreL’interview de la FIM : l’artiste Bilal Hassani


09/10/2019